Technologies Sociales de l’année 2010 selon Gartner

Social software et les quadrants magiques de Gartner

Pour positionner les solutions sociales (dites “social software“) Gartner a publié cette année trois quadrants magiques représentant trois grands marchés dans ce domaine  :

  • Social Software in the Workplace” : les logiciels sociaux internes à l’entreprise pour le support des communautés, des interactions et des conversations internes.
  • Externally Facing Social Software” : les logiciels sociaux externes à l’entreprise pour le développement et le support des communautés et conversations externes impliquant partenaires, clients, développeurs, etc.
  • Social CRM” : les logiciels sociaux qui étendent les capacités des solutions classiques de la relation client. Ils encouragent les interactions “many – to – many” entre l’entreprise et son écosystème (clients, partenaires, etc) dans le cadre des processus de vente, du service client, et du marketing.

Le marché du social software selon Gartner

Si ce découpage reste discutable, car essentiellement mouvant et en pleine maturation (lire l’analyse détaillée dans le blog de Ali OUNI), les études du Gartner proposent une lecture assez détaillée du marché et du potentiel des éditeurs et des solutions offertes. Dans la principale étude (concernant les logiciels sociaux internes à l’entreprise) plus d’une vingtaine de solutions sont sélectionnées et analysées. Concernant les critères d’analyse rien de très nouveau : Gartner établie sa matrice en croisant deux grandes familles de critères :

  • La capacité opérationnelle de l’éditeur : portant sur l’évaluation des fonctionnalités proposées, la maturité du produit, la pérennité, la politique commerciale, la réactivité au marché, la capacité marketing, la base clients, la capacité opérationnelle de l’éditeur (compétences, partenaire, support, etc.).
  • la complétude de la vision produit : portant sur l’évaluation de la compréhension du marché, la stratégie marketing et commerciale de l’éditeur et la stratégie produit (roadmap).

Le résultat est représenté par ce graphique où on retrouve :

  • 3 leaders
  • 2 challengers
  • 7 visionnaires
  • 11 “niche players”
Gartner_mq-TFSS

Quadrant Magique pour les logiciels sociaux internes à l'entreprise

Quels leaders du social software en 2010 ?

Nous retrouvons cette année deux grands éditeurs en position de leader. Microsoft (avec la solution Sharepoint) et IBM (avec la solution Connections). Si ces solutions bénéficient de larges déploiements existants et d’un historique favorable, quelques bémols sont soulevés par Gartner :

  • Sharepoint : complet mais lourd
    • garde toujours une orientation GED assez forte
    • nécessitera des efforts considérables de paramétrage et de développements pour répondre à des attentes avancées en terme d’usages sociaux.
    • gérer et gouverner des plateformes Sharepoint (larges et/ou complexes) nécessite de fortes compétences techniques
  • IBM : Intégration, qui peut être coûteuse
    • dans certains scénarios et afin de profiter pleinement des usages collaboratifs et sociaux, les clients auront besoin de déployer deux solutions et de les intégrer (Connections + Quickr) d’où un facteur “complexité et coût” à ne pas sous-estimer

Jive est le troisième éditeur parmi les leaders. Il se démarque grâce à :

  • une vision produit très (la plus) complète dans le domaine des réseaux sociaux;
  • de très bonnes relations technologiques avec des leader comme google, twitter afin de compléter sa gamme de services et de fonctionnalités;
  • une bonne expérience de son management dans le domaine du social software;
  • une présence inégalée dans le marché avec près de 15 millions d’utilisateurs actifs !!

On retrouve dans les “challengers” un autre petit éditeur (Atlassian) connu par sa solution “Enterprise Wiki” confluence. Atlassian se démarque par :

  • sa base client qui dépasse les 10 000 entreprises utilisant son produit phare “confluence”;
  • un processus de vente extrêmement simple et des prix imbattables;
  • une architecture technique JAVA assez robuste et ouverte (plugins);
  • des fonctionnalités collaboratives très poussées.

En revanche les aspects “social networking” sont en cours d’amélioration notamment avec les versions 3.3 et 3.4 (Open social gadgets, microblogging, fiche profil).

À noter que Spectrum Groupe apporte à ses clients une véritable expertise fonctionnelle et technique autour des meilleures solutions du marché : Jive et Confluence

NB. Analyse détaillée disponible ici.

Recommandations