Produits Liferay

Philosophie du produit

Liferay, solution parmi les leaders en portail d’entreprise, a été lancé en 2000 aux États-Unis. Ce logiciel open source J2EE permet la création d’expériences digitales personnalisées pour le poste de travail ou le mobile. Liferay est une solution robuste, nativement riche fonctionnellement et facilement évolutive.
 
La vocation, et l’ambition de Liferay est de devenir le portail de l’entreprise. Pour ce faire, la solution respecte les standards d’interopérabilité permettant un déploiement facile sur différents serveurs d’applications et bases de données. Ainsi, Liferay propose un terrain propice à l’intégration des outils de l’organisation jusqu’à des solutions métier complexes. Il permet également la création de sous-portails totalement personnalisables de manière à ce que plusieurs organisations cloisonnées puissent partager le même serveur. 
Aussi, les équipes de Liferay ont compris que pour devenir le portail agrégateur des contenus et applications de l’entreprise, il fallait être un excellent CMS. En effet, la gestion de contenu est un autre point fort de Liferay : séparation du fond et de la forme, large choix de portlets pour la construction de pages, éditeur WYSIWYG performant, etc. Pour aller plus loin et ne pas noyer l’administrateur dans des fonctionnalités dont il n’aura pas besoin, Liferay propose un  large choix d'”apps” pour des usages plus avancés. Par exemple, Kaleo est un workflow avancé et paramétrable au clic pouvant être activé sur tous types de contenus.
Enfin, Liferay possède un premier niveau fonctionnel de GED et d’espaces collaboratifs, suffisants pour se lancer. Pour aller plus loin, la solution laisse la place aux spécialistes (Sharepoint, Google Suite, Alfresco, … ) en proposant des connecteurs.
Ainsi, la force de Liferay réside dans sa simplicité d’utilisation, l’étendue de ses fonctions de CMS et de portail personnalisable, et sa capacité à agréger les contenus et applications de l’entreprise. De plus, Liferay nécessite un effort d’intégration maitrisé. Les risques d’intégration seront surtout liés aux applications métier à connecter. En revanche, Liferay atteint vite ses limites dans le domaine du travail collaboratif et du classement et partage plus pointu de documents. Il convient alors de le connecter à d’autres solutions, ce qui implique un nouveau travail d’intégration et d’interconnexion malgré la présence de connecteurs qui vont faciliter la tâche.