Le collaboratif au service de l’efficacité opérationnelle

20160322_143756 - Copie (Small)

Dans le cadre de notre billet précédent nous vous avions parlé de brainstorming participatif, une animation que nous avons mise en place sur notre stand lors du salon de l’intranet 2016 ! Nous sommes heureux de vous présenter les résultats de cet exercice…Tout au long des 3 jours de l’événement, les participants au salon ont eu l’opportunité de s’exprimer à propos du collaboratif et de son impact sur l’efficacité organisationnelle.

L’exercice participatif a emmené les curieux, passants, prospects, consultants, partenaires, intégrateurs ou éditeurs à partager leurs expériences sur quatre axes principaux en émettant un foisonnement d’idées. Ci-dessous, un résumé de ce que vous nous avez partagés pendant ces 3 jours:

solution-benefices-des-entreprises_23-2147503699 (Small)1/ Tout d’abord, les Bénéfices du « collaboratif au service de l’efficacité organisationnelle » : sans surprise, on retrouve des grands classiques comme : gain de temps, diffusion de l’information, accès rapide à cette dernière, meilleure résolution des problèmes, etc… Cependant, nous avons constaté une tendance associée à l’engagement, la coopération, le partage, la communication ainsi que des bénéfices dans le sens de la valorisation du collectif comme levier pour une meilleure efficacité organisationnelle. Enfin, d’autres sujets ont été exprimés par nos émetteurs d’idées éphémères : motivation des collaborateurs, volonté commune, fédérer une équipe ; synergie entre individus, motivation des collaborateurs, vivre mieux au quotidien. Une première lecture de ce nuage de mots nous permet de décoder une volonté des participants à vouloir réconcilier collaboratif, efficacité au travail et engagement du collectif/équipe !


defi-notion-de-bande-dessinee_23-2147499903 (Small)2/
Quant à la question autour des défis de la mise en place des dispositifs collaboratifs, là encore beaucoup de contributions ont été apportées:

  • accompagnement au changement,
  • antagonisme avec le style de management ” command and control “,
  • mentalité,
  • multiplicité des outils,
  • manque de responsabilisation,
  • méfiance, court-circuit du système.

Autant de sujets qui relèvent de l’ordre de la culture organisationnelle, de la difficulté à adhérer à un changement, mais aussi pointent le rôle de la direction et des managers démontrant ainsi que nos volontaires ont voulu passer un message clair sur la nature des défis à venir, message qui relève plus de la sociologie de l’entreprise que de son infrastructure informatique.

preview (Small)3/ Les facteurs de succès que les participants ont partagé se regroupent autour de deux principales thématiques soulignant la tendance exprimée dans les deux premières catégories. D’une part : l’accompagnement, la cohésion du groupe, l’engagement du sponsorship, l’appropriation et l’implication refont surface et d’autre part le Co-Design, la prise en compte du feedback des usagers, la formation et la compréhension de la réalité des usagers confirment l’importance d’entreprendre une démarche participative impliquant les usagers sur les différentes phases du projet tout en maintenant un environnement favorable au succès du projet à travers l’implication et le support de la direction et du middle management.


Capture (Small) (2)4/
Enfin le TOP 5 des actions clés, sur lesquelles nos visiteurs se sont engagés en 2016 sont les suivants :

  1. Former et « éduquer la direction »,
  2. Créer une communauté apprenante qui portera le flambeau et qui sera le noyau central pour futurs agents de changement,
  3. Harmoniser les interfaces des différents outils,
  4. Engager une équipe dédiée pour piloter les initiatives collaboratives,
  5. Établir un dialogue entre les services et départements (DSI, métiers, communication, RH).

checklist-icon-2 (Small)Cet exercice participatif nous permet de confirmer la prise de conscience des acteurs ainsi que des explorateurs du collaboratif, quant à l’importance de structurer une démarche globale, ne se focalisant pas uniquement sur l’outil comme solution aux problématiques métiers, une croyance vivement partagée par les experts du domaine depuis plus d’une dizaine d’années… Cependant, la vraie question que l’on se pose aujourd’hui est autour de la capacité des organisations à pouvoir structurer de telles démarches : est-ce qu’elles sont équipées pour le faire, est-ce que la création d’un dialogue entre les services, ou la prise en charge d’une démarche constructive de conduite du changement, ou l’implication de l’usager dans la co-création font partie des “us et coutumes”  de l’entreprise? Sinon, l’intervention d’un prestataire spécialisé dans le domaine suffit-elle pour équiper l’organisation de tels dispositifs? L’exemple de la collaboration Spectrum Groupe et Thales Communities nous en a d’ailleurs appris plus sur le sujet….

Nous souhaitons remercier tous les participants à ce brainstorming, cela nous a permis d’établir quelques actions clés sur 2016 ! Ensemble développons nos idées.

Dora Delaporte
Dora Delaporte

Directrice de la communication

Recommandations