Réflexions


App Stores des Réseaux Sociaux d’Entreprise, quelle maturité en 2013 ?

Modèle de « Marketplace »

Les boutiques d’applications (« marketplace » ou « app stores ») sont aujourd’hui utilisées quotidiennement par le grand public : lancement de « l’AppCenter » de Facebook en mai 2007, arrivée du  fameux « App Store » d’Apple en juin 2008.

Les « places de marché » commencent lentement à investir le monde de l’entreprise. Une des toutes premières boutiques d’applications d’entreprise est apparue en novembre 2008, avec le lancement du « Smart Market » d’IBM en Inde, suivie par « l’Apps Marketplace » de Google en mars 2010 puis « l’Apps Market » de Jive Software en juin 2011.

En proposant une multitude d’applications (plugins, widgets, applications métier, …) une « marketplace » permet aux différents acteurs d’enrichir et de personnaliser leurs systèmes d’information en se rapprochant au plus prés de leurs usages spécifiques. Le modèle économique de telles boutiques est basé sur la création d’un puissant effet réseau autour de 4 principales caractéristiques…

Lire plus

Gestion du contenu – De l’archivage à l’ACM au RSE

La problématique de connexion entre le réseau social (RSE) et le système d’information de l’entreprise (GED, CRM, ERP et autres applications) revient fortement en ce début d’année (cf. Tome 4 étude RSE Lecko) – problématique d’urbanisation 2.0. L’année 2011 a vu fleurir plusieurs expérimentations et réflexions sur la nécessité de faire coexister ces différents types de plateformes, la faisabilité de leurs connexions et les scénarios d’usages qui en découlent. Nous avons eu l’occasion de présenter nos réflexions sur ce sujet et nous y reviendrons dans un billet à part avec des exemples concrets, des retours d’expérience et quelques premiers résultats.

Nous souhaitons dans ce billet préliminaire revenir sur les concepts fondamentaux de la GED (gestion électronique des documents) et ses origines. L’observation de l’évolution du domaine, et de sa nomenclature, stimulée par les innovations technologiques, nous enseigne aussi sur l’évolution des besoins autour de la gestion de l’information de l’archivage à la gestion agile impliquant le réseau social d’entreprise.

Lire plus

Rapport du Gartner sur le Social CRM

Introduction

Dans sa toute dernière étude sur le Social CRM, le rapport Quadrant Magique du Gartner ne s’est pas limité à l’exercice classique d’analyse des produits. Un peu plus de consistance a caractérisé ce travail que j’ai trouvé très intéressant.

Tout d’abord les solutions du Social CRM sont celles qui permettent aux entreprises de “socialiser” au moins l’un des trois processus clés impliquant une relation directe avec les clients, à savoir :

  • Les processus de vente
  • Les processus de marketing de produits et services
  • Les processus de support client

Les faiblesses du domaine Social CRM

Le Social CRM est, selon les études récentes, toujours en phase d’expérimentations “tactiques” et “locales”. Les très nombreux retours d’expérience que l’on observe aujourd’hui seraient insuffisants. En effet les déploiements stratégiques et globaux de démarches de Social CRM sont encore rares.

Le Marché de l’offre logicielle en Social CRM est encore jeune et essentiellement occupé par des petits éditeurs, toujours en quête de rentabilité et incapables dans leur majorité de supporter l’ensemble des processus cités ci dessus. En effet ce marché ne représente que 5% du total du marché CRM classique.

Les tendances du Social CRM

On observera, selon le cabinet d’études, une consolidation du marché pour les trois prochaines années et cela s’articulera principalement autour de 4 familles de services :

  • Animation de communautés (clients, partenaires) en ligne
  • Monitoring, surveillance / écoute des communautés sur les médias sociaux
  • Facilitation des échanges et du contact avec les clients (B2C)
  • Support de communautés de revue produit, facilitation des ventes en ligne

Si quelques éditeurs assurent la totalité des cas d’usages, la majorité de ceux-ci reste concentrée sur des usages précis. Outre la capacité à couvrir les processus du Social CRM, certains critères critiques permettront de différencier les produits, autour desquels se concentreront les prochains efforts R&D  :

  • Connexions entre le réseau social interne et le réseau social externe de l’entreprise;
  • Intégration avec les “CRM traditionnels” et les “SI clients” (tels que : bases de connaissance client,  applications de gestion des ventes, etc);
  • Analytics et fonctions de mesure de ROI;
  • Partenariats avec les intégrateurs.

À suivre …

Consulter le résumé Quadrant Magique du Social CRM en 2011.

WordPress Multisite, usages et contraintes

Depuis ses premières versions, WordPress proposait une version particulière maintenue dans une branche à part et baptisée WordPress MU proposant la gestion de plusieurs blogs dans une même plateforme. Depuis la version 3.0 de WordPress, les deux branches ont été fusionnées, afin de faciliter la maintenabilité des versions futures du CMS. Cette fusion permet aussi aux utilisateurs du mode classique de basculer facilement au mode Multisiste… Lire plus

Le Réseau Social d’Entreprise et les autres outils collaboratifs

L’expérimentation d’un Réseau Social d’Entreprise est l’occasion de tester des fonctionnalités, valider des cas d’utilisation et sonder l’enthousiasme des futurs utilisateurs. Déployer véritablement un Réseau Social d’Entreprise implique plusieurs autres questions. Parmi celles qui reviennent assez souvent, et que nous rencontrons fréquemment chez nos clients,  la question de la stratégie de positionnement du réseau social par rapport aux autres outils de l’intranet (plus particulièrement : les outils collaboratifs, les plateformes de gestion de documents et la messagerie).

Lire plus