Retours sur le CMSday 2012 : Premier évènement européen dédié aux CMS open source

Retours sur le CMSday 2012 : Premier évènement européen dédié aux CMS open source

Nous avons participé au premier CMSday organisé par nos confrères de Smile à Paris le 14 Juin 2012. Reconnu comme le premier événement en France et en Europe dédié aux plateformes open source de gestion de contenu, cette rencontre regroupe les acteurs majeurs du monde des CMS open source (utilisateurs, éditeurs et spécialistes…). Les ténors du marché comme WordPress, Drupal et Joomla! étaient au Rendez-vous ainsi que d’autres CMS très populaires comme eZ Publish, TYPO3, Jahia, Liferay ou encore magnolia.

20 sujets différents ont été abordés pendant cette journée, des tables rondes et des ateliers se sont enchainés dans l’amphithéâtre et deux salles secondaires de la Maison des Associations de Solidarité. Un plateau TV pour ne rien rater des moments forts de la journée a été également mis en place (Nous vous préviendrons dès que les vidéos seront disponibles).

Parmi ce riche agenda, nous avons retenu plus particulièrement les 2 sujets suivants.

Les performances au cœur des priorités

Cette table ronde axée sur la question des performances et de techniques d’optimisation natives des CMS Open source a regroupé des spécialistes de Drupal, Ametys, eZ Publish, SPIP et TYPO3. Plus de trafic, des pages plus complexes et un contenu de plus en plus riche, les CMS se doivent d’être respectueux des normes et des bonnes pratiques. Pour autant, les réponses apportées ne sont pas les mêmes.

On peut notamment souligner l’approche particulière d’Ametys qui implémente une séparation physique front office et backoffice.
Maxime Fauquemberg, représentant de la communauté TYPO3, a lui expliqué l’architecture sophistiquée de cache implémenté dans TYPO3.
Enfin, Théodore Biadala, un des Drupal core mainteneurs a annoncé des améliorations considérables dans la gestion de performance dans la prochaine version Drupal 8.

Pour conclure, les différents intervenants ont rappelé les bonnes pratiques communes à tous les CMS, à savoir la minification de code JS et CSS, l’importance du chargement asynchrone et l’optimisation du cache.

Web mobile, quelles solutions proposées par les CMS ?

Avec un web de plus en plus mobile, les mobinautes intéressent davantage les éditeurs de sites web. Responsive design ou modèles multi-gabarits, les représentants de Hippo, eZ Publish, magnolia, TYPO3 et WordPress ont expliqué leurs visions et approches parfois très différentes.

Entre thèmes mobiles et thèmes responsive, WordPress tend plutôt vers cette dernière solution. Avec plus de 80% de thèmes responsive commercialisés en 2012, cette tendance s’affiche nettement dans l’eco-système du CMS. Technique basée sur des gabarits qui s’adaptent à la taille de l’écran de n’importe quel terminal et utilisant les dernières technologies du Web comme le HTML5, elle est également défendue par Christian Hauser de magnolia. eZ-Publish, semble très avancé sur le sujet du Web mobile, avec une architecture multi-canal, complètement accessible et une API Rest assez puissante.
Le représentant de TYPO3 a évoqué lui la double logique éditoriale : proposer deux contenus différents dans un même contexte, expliquant qu’un mobinaute dans le métro ne veut pas forcément lire la même information qu’un internaute assis devant son ordinateur, une démarche pour le moins originale.

Différentes techniques et approches ont été discutées, et malgré les contraintes techniques des thèmes responsive (alourdissement de la page avec des éléments inutiles), cette technique s’avère la plus prometteuse en termes de facilité de gestion et de cohérence ergonomique.

Le CMSday, Une journée riche en sujets et annonces

Jahia a notamment annoncé en avant-première le lancement de sa nouvelle solution de GED et de collaboration sociale Jahia WISE dans le contexte d’une présentation intitulée « Gestion de contenu et gestion documentaire, même combat ? ».
D’autres tables rondes autour de la modularité et l’extensibilité des CMS ou les bonnes pratiques de référencement ont été suivies très attentivement par les participants comme le prouvent les photos postées sur Flickr.

Seul regret, le (trop) grand nombre de sujets, les sessions “débats” plutôt courtes (45 minutes en moyenne) et le nombre important d’intervenants à chaque fois (5 ou plus) ont fait que nous restions parfois sur des analyses sommaires. Les séances questions/réponses étaient également très rapides.

Merci Smile

Le CMSday a été une belle journée très réussie avec plus de 250 participants : beaucoup de points positifs comme le personnel de Smile très accueillant et chaleureux, l’esprit bon enfant des différents participants et des contacts enrichissants entre utilisateurs et éditeurs.
Le contenu de la lunch-box était également délicieux, mention spéciale pour les pâtes au saumon 🙂 et les goodies nombreux.

Recommandations