Spectrum Benchmark 2015 une grille de lecture visuelle pour les Réseaux Sociaux d’Entreprise

Spectrum Groupe a sélectionné les meilleures plates-formes de gestion de l’information (réseau social d’entreprise, solutions de gestion de contenu, CMS) du marché, pour réaliser ce benchmark. Chaque année plusieurs solutions sont minutieusement analysées et testées par nos experts en interne. L’évaluation de la technologie et des usages restent objectives, ainsi que l’analyse de la philosophie du produit et de ses spécificités, afin de rendre un résultat riche et complet.

Nous allons nous concentrer dans ce Benchmark sur les solutions RSE uniquement, un benchmark autour de la gestion de contenu (Enterprise Content Management : ECM) est prévu prochainement . La méthodologie et le concept restent les mêmes pour les différentes plates-formes.

Spectrum Benchmark en quelques mots

Pourquoi cet outil ?

Il existe sur le marché une multitude d’études et de matrices d’analyse des logiciels et des éditeurs au sens large. Les grands classiques comme le Quadrant Magique de Gartner, Forrester Wave, ou aussi les publications de CMSWire sont quasiment incontournables pour obtenir une vision rapide d’un marché et de son offre. Cependant, les critères d’inclusion des éditeurs dans ces matrices privilégient toujours les plus “grands” (il faut justifier de références solides, un chiffre d’affaire élevé, une large couverture fonctionnelle, etc.). Autant de barrières qui pénalisent les “petits” acteurs souvent innovants, passionnés, réactifs au marché et attentifs à leurs clients.

Par ailleurs, le marché Français est particulièrement dynamique dans le domaine des plateformes sociales (réseaux sociaux d’entreprise) et mérite un peu plus de visibilité. Pour toutes ces raisons énoncées auparavant, Spectrum Groupe a choisi de lancer Spectrum Benchmark, un service en ligne d’analyse et d’aide au choix des plateformes RSE. Ce service gratuit ne s’inscrit pas dans une logique de référentiel mais plutôt dans une approche d’accompagnement dans la compréhension des facettes non seulement fonctionnelles, mais aussi techniques d’une plateforme RSE. Le service permet de repositionner l’ensemble des acteurs de RSE sur une grille d’analyse axée sur les usages et les produits.

Dans ce Benchmark, vous retrouverez des fiches de présentation d’une sélection de produits de Réseau Social d’Entreprise (RSE), avec mise en avant de leurs philosophies, forces, faiblesses, et concepts clés (sous forme d’infographie).  Il s’agit d’une synthèse des études de nos experts Spectrum Groupe, sur les RSE, (mais aussi les WCM et les ECM), présentée selon différents angles et niveaux d’analyses. Spectrum Bechmark peut être également utilisé pour aider à structurer et à visualiser n’importe quel type d’études produits telles que CMS, Portails collaboratifs, GED, plate-formes Vidéo.

Le concept  Spectrum BenchmarkLe Benchmark RSE est un outil comparateur de solutions avec 2 niveaux d’analyses:

  • Le premier niveau, orienté produit, s’attarde sur les aspects fonctionnels et techniques des RSE étudiés sur la base d’un ensemble de critères regroupés par familles.
  • Le second niveau est celui des usages. Il permet de positionner les produits selon leurs capacités à supporter certains modèles d’usages collaboratifs / participatifs.

Chaque solution a été évaluée selon près de 170 critères repartis sur :

  • 6 familles de critères fonctionnels : fonctions sociales, aspect collaboratif, “socialisation” de processus (nouveau critère), gestion de contenus, ergonomie globale et gouvernance au sein de la plate-forme.
  • 3 familles de critères techniques : capacités d’intégration au SI de l’entreprise, flexibilité de la solution, et sa maintenabilté.

Chaque critère représentant une spécificité technique, une fonctionnalité, un scénario d’usage ou un critère stratégique est minutieusement testé et / ou analysé pour l’ensemble des produits sélectionnés. Deux mesures sont évaluées :

  • La complétude : permettant d’évaluer le niveau de prise en charge du critère par le produit. Elle est mesurée sur une échelle allant de 0%, si critère ou fonction inexistante, à 100% si le produit est considéré comme étant le plus avancé sur le critère en question.
  • La facilité : une mesure représentant différents aspects tels que l’accessibilité, la facilité d’utilisation, l’aisance de manipulation technique du critère en question. Une note allant de 0 à 5 traduit cette mesure.

Cette distinction est un point important de notre méthodologie. Certaines solutions n’ont pas une couverture fonctionnelle importante mais en revanche s’adaptent parfaitement aux contextes pour lesquelles elles ont été conçues“, explique Ali OUNI, Président et co-fondateur de Spectrum Groupe.L’outil permet de construire des analyses à partir de ces critères et évaluations faites par Spectrum Groupe. “Mais si les utilisateurs nous demandent d’importer leurs propres analyses depuis Excel, cela est également possible. On peut télécharger des données personnelles, et utiliser Spectrum Benchmark comme  outil de structuration et de présentation des résultats ” ajoute Ali OUNI. Avec Spectrum Benchmark, on peut réaliser des analyses personnalisées en sélectionnant les niveaux, les familles et les critères les plus importants.

Quel est le panel concerné ?

Le panel étudié s’est concentré dans un premier temps, sur les solutions RSE destinées aux usages internes à l’entreprise et ayant une couverture fonctionnelle collaborative et sociale native (annuaires, support des communautés, blogs et wikis, discussions, etc). SpectrumBenchmark propose une analyse détaillée et complète d’une vingtaine de solutions (contre 10 auparavant) intégrant des acteurs présents sur le marché français : Confluence, IBM Connections, Jamespot, Jalios, Jive, Office 365, Yammer, etc. Cette année nous avons des nouveaux entrants comme: talkSpirit, Tibbr, Chatter et Zyncro.

Le catalogue des produits évalués est continuellement enrichi en fonction des actualités. Les informations de Spectrum Benchmark sont mises à jour régulièrement pour prendre en compte les dernières versions des solutions. L’évaluation tient compte de la spécificité de chaque solution notamment en terme d’offre : SaaS pur (software as a service), On-premise (sur site) ou bien les deux, Appliance (sur site y compris la partie équipement).

Un outil de visualisation graphique

image2016-1-21 15-51-45Spectrum Benchmark  permet de structurer la démarche d’analyse et de bénéficier d’une synthèse visuelle et interactive.

Les résultats et graphiques de Spectrum Benchmark sont sous licence Creative Commons. Tous les contenus : fiches produits, schémas et graphiques sont librement réutilisables sous les conditions précisées dans la licence, dans des présentations professionnelles.

Spectrum Benchmark permet de représenter les analyses selon trois angles :

  • Le positionnement des solutions sur le Radar (radar chart) : permet de comparer deux ou plusieurs produits par famille de critères.
  • Le graphe Ring (de type wedge stack) permet d’analyser le niveau d’un ou plusieurs critères pour l’ensemble des produits
  • Le Polar Pie présente les forces et les faiblesses d’un produit en particulier sur une échelle de couleurs.

Les deux premiers modes de visualisation permettent d’effectuer des sélections multiples en cliquant sur les éléments de la légende à droite et en maintenant la touche Ctrl enfoncée.

Quelles sont les tendances ?

Le marché des solutions de RSE progresse fortement et le marché français est très dynamique sur ce sujet.

Les fonctionnalités sociales ont peu évolué cette année indiquant un certain niveau de maturité sur cet axe et invitant les éditeurs à innover dans les sujets du positionnement du RSE dans l’ensemble du Digital Workplace.

Nous avons observé plusieurs tendances cette année autour de l’intranet Social, l’intégration, la socialisation des processus métier et la mobilité.

1.     Intranet Social

La thématique de l’Intranet Social et plus globalement le digital workplace a mobilisé les éditeurs en 2015 avec l’ajout de fonctions de Content Management System (CMS) pour certains ou la proposition d’une déclinaison de l’offre orientée intranet pour d’autres.

Plusieurs éditeurs ont ajouté la possibilité de publier de pages intranet au sein du RSE : Jamespot (Smart pages), Jive (Pages), Seemy (Pages).

On observe également cette tendance dans le packaging de l’offre de quelques éditeurs autour de “solutions” clés s’appuyant souvent sur un même socle technique : Jalios (Digital Platform), Seemy (Social Intranet). D’autres choisissent un positionnement plus générique et communiquent sur la solution d’intranet social, sans pour autant y consacrer une déclinaison spécifique produit (Jamespot, Yoolink, Knowledge plaza).

2.     Socialisation des processus

La socialisation des processus métiers est une thématique très développée dans le discours depuis quelques années, mais peu concrétisée par des fonctionnalités ou des retours d’expérience. Cette année on a observé deux tendances marquant un début de maturité sur ce sujet. La première étant initiée par des grands acteurs spécialistes du marché du travail collaboratif comme Atlassian – avec les fonctions Blueprints de Confluence – ou aussi Jive, proposant des fonctions de modèles d’espaces, la structuration des contenus selon leurs statuts (décision, action, etc.) ainsi que des fonctions de modélisation d’espaces métier réutilisables. La seconde, moins forte, étant de proposer des déclinaisons produits supportant des processus métier spécifiques tels que le support d’un réseau de franchises, le social CRM, processus d’innovation, ou aussi le RSE pour le RH !

Sur le marché français, Jamespot se distingue par sa flexibilité native à laquelle s’ajoute aujourd’hui des fonctions facilitant la socialisation des processus métier (social actions, smart process). Jalios s’appuye également sur un moteur de workflow relativement puissant ainsi que l’étendue de sa couverture fonctionnelle (GED, Social et Collaboratif) pour proposer des scénarii de socialisation métier et présente plusieurs retours d’expérience dans ce domaine. talkSpirit, fort de plusieurs retours d’expérience dans le domaine du social CRM, animation de réseaux de franchises, présente une longueur d’avance dans ce type de processus en particulier.

3.     Intégration

L’intégration au système d’information et aux applications de l’entreprise reste un sujet d’actualité. Passé l’ère de l’intégration purement technique aux essentiels (SSO, LDAP, AD, etc.) on s’intéresse de plus en plus aux thèmes de la continuité des usages entre les divers dispositifs du Digital Workplace, et en particulier l’intégration du RSE au Moteur de recherche, à la GED, aux outils bureautiques, aux portails d’information et autres RSE de l’entreprise.

Les chantiers sont nombreux et il est difficile pour les éditeurs (en particulier de petite taille) de répondre à toutes les attentes. Les essentiels sont à minima : la proposition d’une API complète et documentée, ainsi que l’offre d’un minimum de connecteurs aux solutions les plus présentes sur le marché. L’intégration à la suite office (proposer une visionneuse au sein du RSE, socialiser un document dans office via un plugin) est un axe sur lequel travaille une grande majorité des éditeurs avec des degrés d’avancement variables.

Certains éditeurs ont choisi la stratégie d’une place de marché à la fois pour enrichir (en modes apps, plugins ou widgets) leur propre offre fonctionnelle, et aussi pour élargir leur écosystème et coopérer avec des partenaires intégrateurs dans ce sens. Une place de marché est idéale pour capitaliser sur des développements spécifiques réalisés pour tel ou tel client. Atlassian est de loin leader dans cette stratégie avec plus de 500 add-on pour Confluence. Pour les plus petits Jamespot et Zyncro sont plutôt dynamiques avec des places de marché ouvertes (accessibles et proposant une cinquantaine de plugins pour Zyncro, et plus de Soixante-Dix apps pour Jamespot !!).

Nous avons remarqué une réelle réflexion autour de l’intégration des outils de messagerie instantanées / et salon de discussion. Une chat room permet non seulement de conserver des fils de discussions persistants sur des dossiers, sujets ou problèmes à résoudre, mais aussi de plus en plus pour servir de vecteur de continuité des usages et des processus d’information souvent distribuées sur diverses solutions (GED, RSE, Solution métier…).

Par ailleurs, il faut souligner le positionnement très complet d’IBM Connections et d’office 365 sur cet axe avec leurs propres suites complètes composées de RSE, GED, messagerie instantanée et portails.

4.     Mobilité

Les évolutions fonctionnelles 2015 se situent au niveau de l’amélioration de l’expérience utilisateurs avec une interface beaucoup plus soignée et de plus en plus axée sur le mobile.

Au niveau technique nous avons observé l’accélération du développement en HTML5 et une migration accélérée vers des framework JavaScript modernes. Concernant le développement d’interfaces mobiles, deux stratégies cohabitent toujours :

  • responsive design – avec des interfaces adaptables en fonction du terminal (desktop, tablette ou mobile)
  • applications dédiées multi OS

L’accès mobile s’est nettement amélioré (ergonomie, fluidité), tandis que la contribution en situation mobile reste encore timide.

Pour accéder à toutes les fonctionnalités du  Benchmark  merci de cliquer sur ce lien: http://benchmark.spectrumgroupe.fr/

Si vous n’avez pas de compte,  Inscrivez-vous  gratuitement. L’inscription est simple et rapide.

Vous pouvez par ailleurs télécharger l’étude Spectrum Benchmark RSE 201516122015 

infographic (7)infographic

Dora Delaporte
Dora Delaporte

Directrice de la communication

Recommandations