Google +

Évaluation 02/2019

  • Cloud :

  • On premise :

Forces

  • Interface simple et originale

En 2018, Google annonce l’arrêt de Google plus pour le grand public, effectivement un échec pour une solution arrivée trop tard pour concurrencer Facebook / Twitter, déjà bien implantés. G+ était également proposé aux entreprises via l’offre Gsuite, souscrite d’abord pour le mail et le drive. Google plus fait donc partie des fonctionnalités annexes de la suite.

“Annexe” car timidement placé à l’écart, trop déconnecté des autres briques fonctionnelles, et resté sur une orientation grand public, mais à disposition des collaborateurs un peu “au cas où”. En effet, le produit propose peu de typologies de partage : principalement des liens internet, des messages courts, des documents du poste de travail ou du drive en pièce jointe. Aussi des photos ou des lieux… soit des éléments peu adaptés à l’entreprise. Pourtant, l’interface est chaleureuse, l’expérience est bonne même si le flux d’activité manque de structure. On peut y créer des communautés à l’image de l’organisation, proposer des thèmes pour catégoriser les partages, repartager à un collègue, un autre groupe, commenter, etc. Il manquait simplement une mise en scène et des fonctionnalités plus orientées entreprise comme l’a fait facebook avec un Workplace mieux réussit.

Aussi Google plus vit trop en dehors du reste de la suite. On aurait pu voir la solution comme un élément central permettant de collaborer sur des documents (Drive), des notes (Keep), avoir un rappel de Hangouts ou de ses mails, mieux fusionner avec Sites, etc. G+ reste invisible depuis les autres modules fonctionnels et seul le drive est représenté dans le champ de partage en haut du flux de la solution.

Après ce choix de laisser Google Plus exclusivement à disposition des entreprises, deux interprétations possibles : laisser plus de temps aux professionnels de migrer vers une autre solution avant de couper définitivement, ou faire évoluer l’offre vers couverture fonctionnelle plus adaptée au travail collaboratif. à suivre.

Pin It on Pinterest

Partager!